Méditer à Paris en extérieur ? Bien sûr que c’est possible ! On y trouve de superbes endroits cachés où il est aisé de se laisser aller… Fermer les yeux le temps d’un instant et se déconnecter du stress de la ville. Voici quelques lieux agréables à (re)découvrir pour se sentir comme Bouddha ! Namasté !

Au coeur du IVè arrondissement se cache un joli petit bout de verdure : le jardin du Clos des Blancs Manteaux. Petit indice pour le trouver : il est situé à l’arrière d’une cour d’école maternelle. Après avoir traversé un porche, vous voici dans ce jardin de 1000 m².  Inspiré des jardins monastiques, on trouve ici près de 250 espèces de plantes. Quelques bancs sont installés, profitez-en pour pratiquer la méditation Zazen (vous pourrez prolonger l’expérience lors de l’escale Japon). Par un travail de visualisation des diverses pensées qui traversent l’esprit, il s’agit de les libérer progressivement pour apprécier de se sentir plus léger. Si ce lieu vous inspire, munissez-vous d’un petit coussin, et accordez-vous ce rendez-vous avec vous-même, au lever du jour, à la pause déjeuner, ou à tout autre moment de la journée !

Décidément le Marais réserve bien des surprises ! À cinq minutes à pied du jardin du Clos des Blanc Manteaux, se niche une oasis de verdure : le jardin des Rosiers – Joseph Migneret. Observez bien à droite et à gauche de la rue des francs-bourgeois ; cherchez cette porte noire qui peut nous faire penser à une porte de prison mais qui cache en réalité un petit havre de tranquillité.  Cerné d’immeubles, il se compose de trois petits espaces : l’un avec une grande pelouse réservée pour les jeux d’enfants mais également un autre plus petit, ombragé, accompagné de son imposant figuier et un dernier plus entretenu, qui accueille généreusement la lumière du Soleil. Trois ambiances pour un seul but : la détente. Asseyez-vous dans celui qui vous convient le mieux et pratiquez la méditation Vipassana pour explorer votre monde intérieur.

Toujours dans un style insolite, à l’abri des regards, le jardin Catherine Labouré situé dans le VIIe arrondissement est parfait pour se reposer. Il est un refuge, un havre de tranquillité. Comme une sorte de forteresse qui nous protège de l’ennemi, son épais mur d’enceinte en pierre absorbe le bruit de la ville. Une évasion idéale pour s’installer sur l’herbe et effectuer la position du lotus. Et pourquoi pas pique-niquer aux beaux jours de l’hiver ? 

“Le jardin est une méditation à ciel ouvert, un secret révélé à qui le mérite”

Ghislaine Schoeller

Parmi les incontournables, il y a bien sûr le parc des Buttes-Chaumont. Si l’on peut, pour éviter la foule,  privilégiez une séance de méditation matinale face au spectacle de la nature en éveil. Notre petit coin favori se situe au bord du lac. Quand vous ré-ouvrez les yeux, vous voyez cette île du Belvédère si particulière nichée à trente mètres au-dessus du lac. Réveillez votre esprit avec la méditation Kundalini qui active votre feu intérieur . En ayant ce sentiment de lévitation, imaginez-vous voler pour arriver en haut de l’île et contemplez cette magnifique vue sur le Sacré-Coeur.

Justement à Montmartre, c’est l’endroit idéal pour venir pratiquer la méditation. Ici, moins de voitures, plus d’apaisement. De nombreux petits espaces verts nous ouvrent leurs portes comme le discret square Suzanne-Buisson et sa fontaine légendaire. Une profonde méditation rythmée par une source d’eau miraculeuse, inspirant n’est-ce pas ?

Latcho drom, bon voyage, bonne route !